NOTRE ACTION

Pourquoi les enfants ?

 

Le handicap de l’enfant et plus particulièrement lorsqu’il est congénital voire héréditaire semble une injustice pour tous.
L’enfant handicapé est souvent vecu comme une honte pour la famille, résultat d’une faute ou d’un sort.

L’enfant handicapé est caché, ajoutant à ses déficits moteurs et/ou intellectuels acquis la souffrance du rejet et les conséquences des carences affectives, éducatives et sociales

L’enfant handicapé deviendra un adulte handicapé d’autant plus lourd socialement qu’il a eté negligé.

Que proposer ?

 

L’éducation :

Il faut « déterrer » l’enfant handicapé pour lui donner une vie sociale, cela passe par l’évolution de la mentalité des parents souffrants et honteux.
En leur donnant un diagnostic on les déculpabilise, en les investissant dans la prise en charge de leur enfant ils apprennent à sublimer la charge qui leur incombe.

Il faut former les parents à la prise en charge quotidienne, éducative et reééducative de leur enfant handicapé.
Il faut donner à l’enfant handicapé les moyens des apprentissages dont il est capable.

 

La rééducation pluridisiplinaire :

 

La prise en charge concerne de nombreux domaines : le moteur, l’aménagement de l’environnement,  le langage, le cognitif, la vision, le comportement.

Nous avons besoin de Kinésithérapeutes, d'ergothérapeutes, de psychomotriciens, d'orthophonistes, d'orthoptistes, de neuro-psychologues, de psychologues cliniciens, d'éducateurs.

 

L’appareillage :

 

L’appareillage orthopédique de remplacement (prothese pour les amputés) de posture ou de maintien (orthèse pour les polio ou les paralyses cérébraux) est indispensable à la prévention des déformations de l’enfant handicapé pendant sa croissance et à la compensation de ses deficits afin de progrès fonctionnel